La rétractation tissulaire

Bien-être corporel
La rétractation tissulaire engendre une immobilité progressive de tous les tissus  La rétractation tissulaire Qu’ils soient tendineux, aponévrotiques, musculaires, nerveux ... les tissus s'agglutinent entre eux. Ils se collent et glissent moins, avec les années, les uns par apport aux autres. Le gras s'installe insidieusement principalement au niveau abdominal. Cette notion est fondamentale car, à partir du moment où les mouvements dits extrêmes ne sont plus pratiqués (torsions et inclinations latérales principalement) une progressive stagnation arrive. Ainsi elle autorise la venue des bourrelets au niveau de la taille. Sans compter que, par la suite, un dérèglement hormonal, lié à l’âge, se met en place. La combustion du tissu graisseux se fait donc de moins en moins bien.  La rétractation tissulaire est donc inévitable : La rétractation tissulaire Elle est relativement bien gérée…
Read More

Les courbes du corps

Bien-être corporel
Les courbes de notre corps ne sont pas une fatalité. Certes, il existe des corps massifs, longilignes, noués, stressés, altiers, posés … mais ce n’est pas qu’une question de charpente osseuse ou de facteurs génétiques innés. En fait, nous pouvons aussi agir sur celles-ci. Christina Cordula, avec son ”8 A H V O X”, permet aux femmes de s’accepter telles qu’elles sont http://www.cristinacordula.com/2015-10-morphologie-2/ (ce qui est une excellente chose). Pour autant, il faut savoir que ce sont les pratiques physiques régulières, les postures quotidiennes, le travail musculaire adapté qui influent également sur la morphologie. En effet, à partir de l’adolescence le corps s'adapte aux diverses situations de vie, aux contraintes quotidiennes. Ces dernières non seulement modifient le physique, le maintien, l'action musculaire mais changent aussi notre rapport au monde, aux autres, à…
Read More

Bouger, délier, masser

Bien-être corporel
Bouger, délier et masser  Avant l'âge de 40 ans le corps fonctionne souvent à merveille. Par la suite, c’est ”un peu moins le cas”. Au delà de la cinquantaine, un suivi régulier et permanent de son activité corporelle est plus qu’utile afin que ce corps reste fringant. A cette fin, trois impératifs doivent être abordés : 1-Bouger Bouger, délier, masser  Peu importe en quoi consiste le mouvement, le principal est que le corps puisse utiliser toutes les capacités possibles que la nature a bien voulu lui attribuer. Il est quasi impératif de ne pas tomber dans la routine en matière d’exercices physiques afin que les muscles ne s’habituent pas à l’effort demandé. Les propriétés essentielles de ces derniers remplissent diverses fonctions d’endurance, de force et de résistance. Pratiquer des exercices cardio-vasculaires, développer…
Read More
Glissement des tissus

Glissement des tissus

Bien-être corporel
Les fascias, ces tissus qui sont la clef de voûte de notre corps. Du sport oui mais pas que ... Pratiquer une activité physique est nécessaire à notre bonne vitalité. Elle nous aide à garder la santé ainsi que la forme. De plus, notre mental pour "tenir l'effort" se forge grâce à ce lien qui le relie au corps. Puis, et ce point n'est certes qu'au second plan, ce dernier devient plus harmonieux, plus tonique, plus souple. Ainsi, et on le comprend aisément, faire un sport, s'exercer à de la gym, courir, bouger ne peut qu'être bénéfique. Une complexité à saisir ... Ceci étant dit, il faut désormais s'appliquer à entendre autre chose : notre corps est vivant et il a besoin de se tenir vivre ! Muscles, tendons, nerfs,…
Read More

Bien vieillir

Bien-être cognitif, Bien-être corporel
Bien vieillir Il est évident que ce qui va de soi à 20 ans relève de l’étonnement voire de l’évitement 30 ans plus tard. En effet, c’est après 50 ans que les pots cassés se paient. En conséquence de quoi, l’art de bien vieillir, même si on reste persuadé que vieillir n’arrive qu’aux autres, reste un art. Pour autant, en adoptant quelques préceptes au quotidien en matière d’hygiène de vie, la seconde partie de sa vie peut se dérouler sous les meilleurs auspices. L’art de bien vieillir ... dans sa tête Entretenir ses neurones est une affaire d’entrainement. Sudoku, mots croisées, mots fléchés, calculs mentaux, lectures … représentent des activités qui activent la mémoire. La plasticité du cerveau est connue. Avec l’arrivée des nouvelles technologies, de la réalité augmentée et…
Read More

Soulager ses raideurs

Bien-être corporel
Qui ne connait pas, dépassé les 50 ans, ces sensations de raideurs corporelles qu’offrent les réveils matinaux ? Les tissus perdent de leur élasticité et des contraintes mécaniques se mettent en place pour compenser ce manque de mobilité. C'est ainsi que les douleurs s’installent. En conséquence de quoi, si rien n’est fait, elles habiteront désormais le quotidien.  Soulager ses raideurs en bougeant. Pour lutter contre les ans qui passent, l’activité physique est nécessaire ainsi qu’un bon apport hydrique. Pratiquer différents sports est profitable pour le coeur et le mental. Les hormones sont stimulées ainsi que les neuro-transmetteurs. Pour autant, il faut savoir que "bouger ordinairement" n’est pas suffisant. En effet, au quotidien le corps se penche souvent vers l’avant, un peu moins vers l’arrière et très peu sur les cotés. Et…
Read More

Sport oui. Quesako de la posture ?

Bien-être corporel
Rien ne sert d’être tonique et musclé si le corps n’est pas en état d'équilibre. En effet, "être beau" à 20 ans et "fichu" à 60 n'a aucun sens. La vie est longue et notre corps s'apparente à un véhicule qui, même d'occasion, ne s’échange pas. Du moins jusqu’à présent.  Ainsi, s’il vaut mieux entretenir correctement la machine, il faut savoir comment bien faire. Et cela commence par un premier principe : obéir aux lois de la nature physiologique sur l’ensemble de notre corps. Un muscle à plusieurs propriétés mécaniques : un tonus basal c’est à dire en état de légère contraction permanente afin que le corps garde sa posture,  une excitabilité immédiate et donc sensible,  une contractilité où capacité à se raccourcir, s’épaissir et se durcir, et enfin une…
Read More

En santé malgré l’âge

Bien-être corporel
En santé malgré l'âge  En santé malgré l'âge Le corps est un merveilleux outil de perception. Ses ressentis sont subtils et ciblés. Ainsi, s’il se sent en souffrance, il n’est pas judicieux de masquer ses douleurs avec des antalgiques ou autres solutions inappropriées. À ce stade le corps ne demande qu’une seule chose : d’être entendu, comprît et soigné.  Pour cela il faut déjà bien prendre en compte le facteur âge et les solutions adéquates à celui-ci.  À 20 ans tout va bien À 30 il faut bouger  À 40, en plus, il faut « bien manger » À 50, il faut lubrifier les tissus toujours plus, Au delà c’est la zénitude, le recul et la sagesse qui feront le reste.  En santé malgré l'âge Je reviens sur les « 50 » et le…
Read More

La technique myo-fasciale

Bien-être corporel
[spider_facebook id="1"]   La technique myo-fasciale Cette technique permet de lutter efficacement contre les douleurs qui se manifestent principalement dans la nuque, les épaules, le dos, le bassin. Ces tensions sont souvent liées au stress ou tout du moins aux refus, contraintes, obligations, acceptations que l'individu doit gérer. En effet, dans nos sphères professionnelles, personnelles, amicales ... il faut faire des choix (qui sont en fait des non choix). C'est ce qui est perturbant pour notre organisme. Soigner les douleurs de son corps devient ainsi indispensable. En effet, si nous ne le faisons pas, non seulement les douleurs ne se calment pas, mais de plus, elles s'intensifient. Activités physiques, massages, ostéopathie, kinésithérapie, allopathie, homéopathie ou phytothérapie ... n'arrivent pas toujours à venir à bout de ces troubles. Pourtant, ces méthodes…
Read More